Food,  Lifestyle

Whole 30: Je me lance !

Hey toi ! Joyeux jeudi !

Me re-voilà aujourd’hui pour un autre épisode d’une Aurlane confinée qui avait prévu de voyager et de t’emmener dans sa valise mais qui essaye quand même de trouver des trucs à raconter.

Au moment où je t’écris j’ai une envie folle de boire une canette de coca et de manger de la pâte à cookie crue, et de la glace aussi, et des chips… Bref que des choses que j’ai décidé d’arrêter de manger pendant 30 journées complètes.

Voilà, depuis le vendredi 1er mai, je me suis lancée dans la grande aventure du Whole 30 !

Je t’entends venir, de quoi elle va me parler encore, le Whole quoi ? Elle veut vraiment me faire faire un régime à la noix alors que je suis coincé(e) chez moi à contempler ma vie défiler sans rien pouvoir faire ? (c’est peut-être un peu extrême dis comme ça mais on se comprend)

Du coup je vais répondre à ta question, c’est quoi le Whole 30 ?

Première chose, Non, le Whole 30 n’est pas un régime. J’insiste bien là dessus car le but de ce programme n’est en aucun cas de perdre du poids. Bien que dans la plupart du temps les gens perdent quelques kilos dû à un changement assez conséquent de leur alimentation, ce n’est pas le but. L’une des règles fondamentale du Whole 30 est d’ailleurs d’abandonner la balance et tout autre système de mesure pendant 30 jours. Il est autorisé de se peser, de se mesurer et de prendre des photos mais seulement avant et après les 30 jours.

Donc si ce n’est pas un régime c’est quoi ce truc ?

Le Whole 30 est un rééquilibrage alimentaire ( assez intense je vais pas te mentir) qui en gros vise à faire une réinitialisation complète de ton corps. Un peu comme quand tu sens que ton ordi est tout plein de petits virus de merde et que tu dois le remettre à zéro ( sans oublier de mettre tes photos sur un disque dur avant bien-sûr)

Le principe c’est donc de remettre ton corps et surtout ton alimentation à zéro pour ensuite avoir plus d’énergie, moins de douleurs articulaires et musculaires, pour dormir mieux avoir une peau plus belle, tenter de faire disparaitre les maladies de la peau, améliorer ton système digestif et tout un tas d’autres choses citées dans le livre juste ici.

Mais alors si tu te lance qu’est-ce que tu va devoir faire pendant ces 30 jours ?

Je mettrais cette méthode dans la case des choses « faciles à faire mais va te faire voir chez les grecs, je fais pas ça moi ! »

D’abord je t’explique comment ça marche, ensuite je t’explique pourquoi j’ai décidé de m’aventurer là-dedans et ensuite tu fais ce que tu veux !

A partir du moment où tu va te lancer dans le Whole 30 tu va « tout simplement » arrêter de consommer :

Tout type de sucre : ça vaut aussi pour le miel, l’édulcorant, le sirop d’agave, tout ça, tout ça. Tu enlève le sucre et tu ne le remplace par rien d’autre, c’est tout !

Les céréales : mais TOUS les types de céréales ( pas juste les Cocopops du petit-dej !). Ça veut dire, plus de blé donc rien avec de la farine ( donc plus de pâtes ni de pain en gros), plus de riz, plus de quinoa, plus de graines quoi !

Les légumineuses : non, pas de lentilles, pas de poix chiches, haricots, soja, tofu, etc…

Les produits laitiers : là par contre on s’arrête aux produits laitiers d’origine animale. Ça veut dire, plus de lait, plus de beurre, plus de crème, plus de fromage, t’as compris quoi. Par contre les laits et beurres végétaux sont autorisés, mais attention, pas de sucre dans ton lait d’amande et évidemment pas de lait de soja ni de riz car tu n’es pas censé(e) avoir du riz ou du soja pendant ces 30 jours.

L’alcool : là forcément je vais pas t’expliquer pourquoi pendant 40 ans, si tu essaye de remettre à zéro ton alimentation et que tu n’a même pas le droit de manger du quinoa tu te doutais bien que t’aller pas pouvoir enchaîner les bières pour oublier !

Mais alors on mange quoi ?

L’avantage de ces 30 jours c’est que ta liste de course va être carrément plus simple. Faut bien trouver du positif quelque part non ?

Pendant 30 jours tu va manger de la viande (oui, tu peux manger du bacon), du poisson ( pas des poissons panés ), des œufs, des fruits et des légumes (dans le cas de ce programme les patates sont des légumes, yay !).

C’est tout !

Mais c’est déjà pas mal et crois moi ça laisse beaucoup d’options. Tu n’as qu’à demander gentiment à Google de te donner quelques recettes de whole 30 et je te promet que tu en auras pour faire 6 fois le programme en entier.

Pourquoi je me lance ?

Pour être honnête j’ai beaucoup réfléchis là-dessus et j’en ai tiré cette conclusion.

Jamais, dans toute ma vie d’adulte, je n’ai passé ne ce serait-ce qu’une seule semaine sans manger ni sucre, ni céréales. Comme beaucoup d’entre nous mon corps m’envoie souvent des petits signaux pour me dire qu’il y a surement quelque chose qui ne va pas et je pense que tout ça c’est très étroitement lié avec ce que je mange et j’ai envie de remédier à tout ça maintenant et non pas une fois que j’aurais des problèmes un peu plus conséquents.

Non, encore une fois, je ne cherche pas à perdre du poids, et je n’ai pas non plus d’énormes soucis de santé qui pourrait me pousser à chercher une solution d’urgence mais je suis très curieuse de savoir comment mon corps va réagir à un si grand changement dans me habitudes alimentaires. Je me suis aussi dis que le confinement était le moment idéal pour éviter les tentations et aller jusqu’au bout de ce challenge.

C’est aussi un changement qui va dans le même sens que toutes les choses que j’ai apprise sur le yoga et l’ayurvéda lorsque j’était en Inde. Comme une façon de défaire la relation émotionnelle que j’ai avec certains aliments, pour gagner peut-être un plus de contrôle et pour mieux comprendre mon propre corps. Certes c’est un peu contradictoire venant d’une pâtissière qui pâtisse uniquement pour donner de l’émotion et faire plaisir aux autres mais bon, c’est comme ça, j’y peux rien !

Alors évidement j’en suis à 7 jours sur les 30 à faire donc je ne suis pas une professionnelle de la question mais quand même j’avais envie de t’en parler un peu. C’est un programme qui est très populaire aux Etats-unis mais pas vraiment en France. Il a fait ses preuves sur des milliers de personnes dans le monde entier et c’est une des raisons pour lesquelles j’ai décidé d’y faire confiance. Ce n’est pas une méthode tordue par perdre du poids rapidement, on est bien loin de là. Mais si jamais tu veux en savoir un peu plus je t’invite à faire quelques recherches, à lire le livre, à aller sur leur site, Tiboudnez a elle aussi fini ce programme il y a peu et j’ai beaucoup aimé ses articles et témoignages sur le sujet si jamais ça te tente !

Pour l’instant, je me laisse le temps d’aller jusqu’au bout de ces 30 jours en essayant de suivre au mieux les directives données dans le livre. Comme je te l’ai déjà dis je ne suis pas une experte. Je reviendrais t’expliquer plus en détails comment j’ai survécu, comment ça s’est passé pour moi et les bénéfices qui en sont ressortis une fois que ce sera fini pour de bon.

En attendant si jamais toi aussi tu as la folle idée de te lancer toi n’hésite pas à m’en parler, c’est toujours bien d’avoir un peu de soutiens quand on ne peut pas se goinfrer de Nutella devant Top Chef !

Pleins de paillettes et de soleil pour toi !

Bisous !

Aurlane, pâtissière, prof de yoga, voyageuse et rêveuse de compétition, j'aime danser, chanter toute seule dans ma voiture, boire du thé, cuisiner, marcher pieds nus, lire des livres au soleil et faire plaisir aux gens qui m'entourent.

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *