Voyage

24 heures en immersion dans mon YTT

Salut toi !
Encore une fois, je vais essayer de te sortir de ce confinement et on va retourner en Inde ensembles (Promis on change de destination au prochain article).
Alors pour vraiment te mettre dans l’ambiance je te met ici le lien de ma petite playlist toute zen à Rishikesh, prépare toi une petite infusion citron-miel-gingembre et c’est partit mon kiki !

Du coup cette semaine on va revivre tous les deux une journée entière dans mon YTT 200hrs à World Peace Yoga School à Rishikesh, en Inde. Si jamais tu veux en savoir plus sur le pourquoi du comment je me suis retrouvée à apprendre à être prof de yoga en Inde je t’invite à aller par ici.

Tout d’abord je tiens à être honnête avec toi au sujet de l’école, bien qu’elle soit fermée à l’heure actuelle pour cause de confinement je sais aussi qu’elle a changé d’emplacement et que la salle qui m’à vue transpirer et souffrir à complètement été détruite. Tout ce que je vais te raconter sur le logement et l’emplacement sera donc obsolète ce pourquoi je ne vais pas trop m’arrêter sur le sujet. Je suis certaine que si tu as besoin d’informations supplémentaire là dessus tu trouvera toutes tes réponses sur le site de l’école.

A l’époque donc, l’école était située à l’Ouest du Gange, au cœur du centre ville de Rishikesh, ce qui permet de se déplacer à pied tout le temps et même si l’établissement se situe maintenant dans un endroit différent je suis certaine qu’il sera tout aussi facile de se déplacer à pied comme c’est le cas pour quasiment toutes les écoles de yoga à Rishikesh.

J’étais logée au sein même de l’école dans un ancien hôtel, et quand je te parle d’ancien hôtel, on va bien insister sur l’ancien okay ? Ne t’imagine en aucun cas un king size bed par personne et un room service tous les soirs, tu te mettrais le doigt dans l’oeil bien profond. En m’inscrivant j’avais le choix entre 3 types de chambres, le dortoir, la chambre partagée à 2 et la chambre seule. J’avais opté pour la chambre partagée sans avoir eu à la partager faute de colocataire ce qui m’a bien arrangée. Ma chambre été assez humide et sombre mais le confort été basique et respectable. Encore une fois cette école n’existe plus et tu n’a pas vraiment beaucoup de temps pour traîner dans ta chambre en YTT donc voilà quoi !

L’emplois du temps

Allez, on passe aux choses sérieuses là, parce qu’en vrai le plus important dans la vie d’un apprenti yogi c’est bien sûr son emploi du temps. Tiens toi prêt(e) c’est pas de la rigolade :

05H00 : La douce cloche du réveil

Oui, c’est bien 5 heures du matin et c’est l’heure à laquelle la cloche sonne. Alors là il y plusieurs version de ce que tu décide de faire à ce moment là. La première semaine tu va surement te lever dès que la cloche aura sonné, tu va prendre une petite douche, t’habiller chaudement, prendre un petit thé et aller dans ta salle de cours pour commencer à t’échauffer avant ta première séance de la journée. A partir de la deuxième semaine tu te rendra compte que 05h30 voir 06h00 pour se lever ça passe crème, tu va commencer à transpirer à 06h30 donc tu peux te passer de la douche du matin et même du thé, mais on garde quand même les échauffements surtout si c’est l’hiver et qu’il fait vraiment froid. Les deux dernière semaines tu sera super productif(ve) et tu pourra te lever à 06h25 et être prêt(e) pour 06h30 !

06H30 – 08H00: Hatha

Hatha c’est le premier cours d’asana de la journée. C’est donc un cours de « pratique », bref un cours de yoga comme tu peux prendre chez toi. Tu déroule ton tapis, tu chante un mantra et tu pratique les salutations au soleil et les positions de yoga guidé par ton professeur de Hatha. Bien que le froid à rendu les choses un peu plus compliquées nivaux souplesse et articulation le cours de hatha était un de mes préféré.

08H00 – 09H00 : Pranayama

Le pranayama c’est une pratique à part entière dans le yoga, comme l’asana et la méditation. Je ne rentre pas en détail sur le sujet pour l’instant mais dans les très grosses lignes le pranayama est une pratique où tu apprend à contrôler ton prana, ta force vitale, et pour être réductive, ton souffle. C’est à ce moment là que tu apprend les techniques de respirations liées au yoga et à la méditation.

09H00 – 11H00: Petit-déjeuner

Et oui, pas de repas avant les pratiques physiques en yoga, donc pas de petit-dej avant 9 heures du matin et 2 classes. Honnêtement c’est tout à fait logique et faisable, personne n’a envie de se retrouver plié en deux avec un estomac plein de lentilles et de curry, j’ai bien dis personne. Alors là par contre, il n’y a plus de règles sur le mélange du sucré, du salé, des épices, sur le fait de manger des pâtes en début de journée et sur combien de verres de chaï masala tu peut boire pour essayer de te réchauffer. C’est la fête du slip et tout le monde s’en fou. Mais en gros tous les repas changent au fil de la journée, il y à toujours plusieurs options de plats chauds, des chapatis (une sorte de pain indien), et des fruits ou des légumes crus. Tout est bien évidemment végétarien et la grosse majorité des plats sont aussi végan bien qu’il y ait toujours du miel et du ghee (beurre clarifié) à disposition.

11h00 – 12H00: Alignement et ajustement

C’est le cours où tu dissèque les postures de yoga et où tu apprend à les enseigner aux autres, à les corriger et à trouver les modifications possibles si la posture n’est pas possible pour telle ou telle raison. C’est bien sûr un des cours essentiel pour devenir un bon prof et éviter les blessures autant sur toi même que sur les gens que tu va guider.

12H00 – 13H00: Philosophie du yoga

Et voilà le premier cours théorique de la journée. En philosophie du yoga tu va apprendre l’origine et les fondements du yoga. Encore une fois je ne développerais pas sur le sujet tout de suite. C’est un cours qui divise. Même si le yoga n’est pas une religion ça y ressemble beaucoup pour certaines personnes et forcément ça ne plait pas à tout le monde. Personnellement je n’ai rien sur le fais d’en apprendre toujours plus sur les principes fondamentaux du yoga, c’est un sujet extrêmement vaste et intéressant mais j’ai eu un peu de mal avec mon professeur. C’est bête mais j’ai vraiment trouvé ses cours répétitifs et pour le coup un peu chiants. J’ai très peu retenu de ce que ce professeur nous a raconté et je trouve ça vraiment dommage. Cependant même si j’ai fini par ne plus assister à ce cour la dernière semaine, j’ai quand même étudier la philosophie du yoga de mon côté.

13H00 – 15H30: Déjeûner

Je te passe les détails du déjeûner, c’est tout comme le petit-déjeûner. Le plus important ici c’est la petite pause que tu as avant de reprendre les cours. Pause qui est en toute logique dédiée à l’étude personnelle, en gros c’est censé être l’heure des devoirs. La première semaine tu ira profiter du soleil tout en essayant d’apprendre par cœur ta liste de mantras et les noms en Sanskrtit de toutes les positions d’Ashtanga ainsi que l’ordre dans lequel elles s’enchaînent. Et très vite tu va utiliser cette pause au soleil pour faire la sieste, te recharger en Prana, aller t’acheter des chaussettes chaudes ou aller boire un smoothie dans un café psychédélique avec vue sur le Gange. Apres tout il faut bien trouver un moment pour vivre la Shiva life !

15H30 – 16H30: Anatomie du yoga

Aprés avoir bien rempli ton estomac tu va essayer de rester en vie et d’en apprendre un peu plus sur ton corps et comment il fonctionne. C’est un cours d’anatomie basique mais vraiment essentiel et aussi très intéressant de mon point de vue. Selon le prof il y plus ou moins de liens avec les postures de yoga mais le but ici est vraiment d’en apprendre plus sur le corps humain et comment, surtout, éviter les blessures et les mauvaises pratiques.

16H30 – 18H30: Ashtanga

Là tu va transpirer pour de vrai et pousser tes limites au maximum. Avec un peu de chance personne ne viendra te tordre comme un pretzel mais la plupart du temps tu auras toujours quelqu’un pour te prouver que tu peux vraiment tendre tes jambes et embrasser tes orteils en même temps. Ça ressemble un peu à une séance de torture dis comme ça et franchement c’en est un peu une, mais en même temps ça fait vraiment du bien et si tu es dans une école de prof de yoga au beau milieu de l’Inde il fallait un peu t’y attendre non ? Tu aura aussi toujours le droit de te rouler un boule sur ton tapis et de faire semblant de mourir pour éviter plus de torture. Et pour mon point de vue personnel l’Ashtanga c’est le cours que je n’ai jamais eu envie de rater pour aucune occasion, mon préféré quoi !

18H00 – 19H00: Méditation

J’attendais vraiment beaucoup du cours de méditation. J’avais vraiment envie d’apprendre LA technique de méditation qui fait que tu laisse derrière toi toutes les petites voix qui te parlent à longueur de journée. Et le principe des cours de méditation en YTT c’est de te montrer qu’il existe des centaines de façons de méditer, donc tu teste une nouvelle méditation par jour et tu te rend compte que la méditation ne fais pas taire toutes ces petites voix, elle t’aide simplement à ne plus leur prêter attention, à les écouter sans réagir. Plus tard je te parlerais de ma pratique personnelle mais le challenge de ce cours là c’était surtout d’éviter de s’endormir où au moins d’essayer de ne pas ronfler pour ne pas se faire remarquer et crois moi, après une journée pleine de yoga c’est pas tout à fait facile !

19H00 – 20H00: Dinner

La fin de la journée d’apprentissage à sonné. Tu va manger un bout, boire une petite infusion, discuter un peu avec les apprentis yogis qui t’entourent, prendre ta douche, masser tes muscles courbaturés et avant 22 heures tu dormira déjà. Je suis très rarement sortie manger en dehors de l’école bien qu’il n’y avait rien qui l’interdisait, les journées étaient trop intenses pour s’aventurer en dehors de l’école le soir. Les dimanches étaient nos journées libres et un samedi soir il m’est arrivé de rester dans un café à manger des pâtes, des pizzas, des montagnes de glaces et d’écouter des artistes locaux jouer de la musique et d’avoir à sauter le portail de l’école pour retourner me coucher avant minuit, mais c’est ce qu’on appelle une exception !

Le materiel:

Alors oui, c’est une école et tu es principalement là-bas pour apprendre donc tu dois peut-être te poser des questions sur le matériel requis. C’est simple, la seule chose que je te conseillerais de prendre dans ton sac ce sont des vêtements confortables. C’est tout ! L’école fourni des tapis en tissus qui ne conviennent pas à tout le monde mais si comme moi ces tapis ne sont pas ton gout il y des milliers de boutiques qui vendent toutes sortent de tapis et d’accessoires de yoga sur place, ce qui a l’avantage de t’éviter de porter un tapis jusqu’à Rishikesh et de laisser plus de place dans ta valise pour ramener tous les trésors que tu va acheter une fois sur place. L’école te fournira aussi tous les livres dont tu aura besoin avec un petit carnet et un petit stylo pour prendre tes notes. Conseil d’ami, n’apporte pas de livre avec toi et n’en achète pas trop sur place parce que les livres c’est super lourd et chiant à transporter !

Voilà tu sais tout ce qu’il y a à savoir sur une journée classique à World Peace Yoga School. Note aussi bien que cet emploi du temps s’applique à tous les jours de la semaine sauf le dimanche qui est complètement libre et le jeudi après-midi si tu à choisi le programme de 200 heures. Cet emploi du temps est propre à l’école même si la plupart des programmes se ressemblent peut importe l’établissement.

3 conseils pour rester serein(e) en YTT:

  1. Prend-toi au jeu et pense à t’amuser :

Au début c’est vraiment pas simple de pouvoir tout digérer: les mantras, les prières, les discours du guru de l’écoles, les séances où l’on te demande de regarder tes camarades dans les yeux pendant plusieurs minutes et les plats dans lesquels tu pensais qu’il y avait des carottes qui en fait sont les frites de la veille dans une sauce orange. Bref, il y beaucoup de choses déstabilisantes et le meilleurs moyen de bien le vivre c’est de se prendre au jeu, d’essayer et de s’amuser. En gros, réveille la Dora l’exploratrice qui sommeille en toi !

2. Ecoute-toi:

Je ne le dirais jamais assez on est pas tous pareils et ce genre de programme à tendance à pousser tout le monde à dépasser ses propres limites. Tu va te retrouver en face d’Indiens élastiques qui vont se plier en deux en un claquement de doigt et tu va devoir te souvenir que tu n’a pas été initié au yoga avant même de pouvoir marcher. Tu va avoir mal, tu va découvrir des muscles que tu connaissait pas, tu va peut être tomber malade ( Dehli belly, rhume et j’en passe) et même si on te répète que tous les cours sont absolument obligatoire tu va devoir écouter ton corps et arrêter de le pousser avant de te faire mal pour de vrai ou de te dégoutter a vie du yoga (Ce serait vraiment dommage). Malgré toute la motivation que tu aura en toi tu ne sera jamais à l’abris d’un imprévu et dans ce cas là n’écoute que toi !

3. Libère-toi du regard des autres:

Parce qu’il n’y a pas meilleur endroit pour enfiler des tongs par dessus tes deux paires de chaussettes tout en t’enroulant dans une multitude d’écharpes et étoffes locales que Rishikesh.

J’espère que cette deuxième parenthèse au bord du Gange t’aura fais sortir de ton quotidien confiné. Je te souhaite une belle journée et à bientôt !

Namaste

Aurlane, pâtissière, prof de yoga, voyageuse et rêveuse de compétition, j'aime danser, chanter toute seule dans ma voiture, boire du thé, cuisiner, marcher pieds nus, lire des livres au soleil et faire plaisir aux gens qui m'entourent.

3 commentaires

Répondre à Josiane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *